Lorsque nous sommes arrivés en Colombie-Britannique, je ne m’attendais pas du tout à y faire de la plongée sous-marine. Évidemment, les forêts de kelp attiraient ma curiosité, mais la température de l’eau s’est révélée suffisamment dissuasive pour que je reste au sec pendant plusieurs mois !

Pourtant, lors de notre escale à Calvert Island, où se trouve le centre de recherche sous-marine de l’Institut Hakai, j’ai rencontré plusieurs biologistes marins. Ils m’ont parlé de la biodiversité des côtes de la Colombie-Britannique et de la richesse de ses fonds marins. Et là, je n’ai pas pu résister, il fallait absolument que j’aille découvrir ça! J’ai enfilé mon vieux wetsuit 2 mm et suis entré à l’eau à 10 °C, sans cagoule, sans gants, sans chaussons. Ce fut la demi-heure la plus froide de ma vie. Je ne sentais plus mes pieds, mon cerveau était gelé, j’avais mal aux oreilles et je n’arrivais plus à dézipper mon wetsuit avec mes doigts engourdis par le froid. En plus, ç’a achevé ma caméra d’action, vieille de 4 ans. En effet, l’eau s’est infiltrée dans son caisson étanche. Je suppose que le froid a rigidifié ses joints, que je n’avais jamais entretenus. Cependant, ce que je venais de voir en quelques minutes avait réellement suscité mon intérêt !

De retour au bateau ce soir-là, j’ai immédiatement magasiné pour un nouveau kit de photographie sous-marine sur Internet. Depuis le début de notre aventure autour du monde, j’ai toujours pris mes photos avec des caméras d’action. Ça m’allait, jusqu’à ce que je rencontre de talentueux photographes sous-marins aux Îles Marshall. Ils m’ont fait découvrir la beauté des animaux macroscopiques telle que les limaces de mer. Avec leurs caméras, ils pouvaient photographier des sujets aussi petits qu’un grain de riz ! Bref, j’ai magasiné pour une caméra capable de telles prouesses. Je suis alors tombé sur l’Olympus TG-6. Malheureusement, mes maigres économies étaient loin d’être suffisantes pour l’acheter.

Peu de temps après, on s’arrêtait à Ucluelet pour y passer l’hiver. C’était l’occasion idéale pour me trouver un emploi ! Je me suis ainsi fait embaucher à l’épicerie Co-Op. En quelques semaines, j’étais en mesure d’acheter l’Olympus TG-6, un caisson étanche Olympus PT-059, une lampe vidéo Stella 1000, et des équipements de plongée plus adaptés pour l’eau glaciale.

Mon premier défi consistait à apprendre à utiliser ma nouvelle caméra. J’ai réalisé qu’il était plus difficile de gérer tous les paramètres d’un tel appareil. Moi qui avais l’habitude, avec ma caméra d’action, de me soucier de seulement deux boutons : un pour prendre une photo, un pour prendre une vidéo. Je me retrouvais désormais à devoir ajuster des dizaines de paramètres. Croyez-moi, cliquer sur les bons boutons avec mes gants néoprène 5 mm était un exercice de patience.

Puis, j’ai dû chercher un bon endroit pour plonger autour d’Ucluelet. Une fois par semaine, je m’aventurais sur les magnifiques sentiers du Pacific Rim, bordés de cèdres géants, pour atteindre de nouvelles baies à explorer. Généralement, je devais marcher plusieurs kilomètres, alourdie par tout mon matériel de plongée. Ma ceinture de plomb, à elle seule, doublait le poids de mon sac à dos.

Finalement, mon spot préféré s’est trouvé près d’un club de golf abandonné. J’ai beaucoup aimé cette petite baie exposée à la mer et protégée des vagues par des récifs rocheux. De plus, l’endroit était tranquille et peu fréquenté. Je prenais plaisir à explorer ses forêts de kelp et son fond marin recouvert d’anémone, d’étoile de mer et de limace de mer de toutes les couleurs. Toutefois, je devais me méfier des ours! Une fois, alors que j’enfilais mon wetsuit, deux ours noirs sont venus manger des crabes sur la plage, à une cinquantaine de mètres de moi.

Hudson's Horned Dorid (Acanthodoris hudsoni).

Giant Green Anemone (Anthopleura xanthogrammica).

Heath's Dorid (Geithodoris heathi).

Pacific Stubby Rose Anemone (Urticina clandestina).

Foliate Kelp Crab (Pugettia foliata).

White-lined Dirona (Dirona albolineata)

Lorsqu’on a quitté Ucluelet, j’ai eu l’occasion de plonger à plusieurs autres endroits sur la côte de la Colombie-Britannique.

Les Broken Islands étaient constitués de plus de 100 petites îles isolées. Son milieu marin en santé m’a permis de photographier de nouvelles espèces que je n’avais pas rencontrées à Ucluelet.

Opalescent Nudibranch (Hermissenda crassicornis).

California Strawberry Anemone (Corynactis californica).

Lined Chiton (Tonicella lineata).

San Diego Dorid (Diaulula sandiegensis).

Bligh Island faisait partie d’un parc provincial. J’y ai photographié d’énormes limaces de mer.

Giant Nudibranch (Dendronotus iris).

Giant Nudibranch (Dendronotus iris).

Dans le parc provincial de Nuchatlitz, j’ai plongé sur un véritable mur sous-marin, où le tombant descendait à 30 mètres de profond en une dizaine de mètres. La paroi était parsemée d’étoiles de mer et d’anémones.

White-spotted Rose Anemone (Cribrinopsis albopunctata).

Giant Pink Sea Star (Pisaster brevispinus).

Un couple de Nanaimo Dorid (Acanthodoris nanaimoensis).

Fish-eating Anemone (Urticina piscivora).

À Calvert Island, j’ai trouvé des étoiles de mer possédant 18 bras!

Sunflower Sea Star (Pycnopodia helianthoides), l'étoile de mer la plus rapide au monde!

Opalescent Nudibranch (Hermissenda crassicornis).

Finalement, contre toute attente, la Colombie-Britannique m’aura permis de faire un grand pas dans le domaine de la biologie marine et de la photographie sous-marine. Les eaux de la province possèdent une beauté et une richesse que je ne soupçonnais pas. De plus, l’amélioration de mon kit de photo m’aura donné la chance d’élargir mes possibilités et d’en apprendre plus sur la faune marine macroscopiques. Grâce à notre passage au Canada, j’ai pu créer une banque de données contenant plus d’une centaine d’espèces marines et terrestres et apporter une belle contribution à la plateforme scientifique iNaturalist.org. Cliquez pour voir mes observations en Colombie-Britanique sur iNaturalist.

C'est à Europa Bay que j'ai plongée dans l'eau la plus froide.

Je vous invite à regarder cette courte vidéo sur ma plongée à Ucluelet!

Abonnez-vous à notre lettre de nouvelles!

Pour recevoir un avis de nouvelle publication et des informations spéciales!

About the Author

Salut, je voyage autour du monde sur le voilier Pinocchio depuis 2016. J'aime photographier la nature et en apprendre plus sur les espèces que je trouves.

Hi! I'm traveling around the world on the sailing vessel Pinocchio since 2016. I'm a wildlife photographer and I like to learn about the species I find.

  • Félicitation Raphaël pour ces très belles photos sous marines , ton récit est très intéressant!

  • Wowww, c’est magnifique Raphaël. Quelle belle aventure que tu vis. Merci de partager d’aussi beaux moments avec nous. Sois prudent lorsque tu plonges en solitaire. Bisous de la Gaspésie. ❤

  • Wow ça doit être hyper trippant de pouvoir faire toutes ces découvertes , d’autant plus que ça fait de magnifique étude .Autant d’enrichissement ça va t’apporter pleins de beaux souvenirs. Bravo .

    • Merci Hélène! Effectivement, l’océan est un endroit remplie de découverte, j’en apprend un peu plus à chacune de mes plongées!

  • De la belle jeunesse Charlotte et toi !!! Félicitations aux parents pour cette extraordinaire aventure avec votre très belle famille

  • Raphaël, quel beau texte et les images, juste wow !
    Félicitations pour ton oeuvre, ton courage et surtout garde ce bel intérêt que tu as pour nos fonds marins, c’est tellement une belle richesse !

    • Merci Lucie! Heureux que mes images vous plaisent! Un prochain article s’en vient bientôt sur mes plongées en Alaska!

  • Super Raphaël.
    Tes photos sont magnifiques, je ne me lasse pas de les regarder
    Tu nous fais découvrir beaucoup de variétés de poissons.
    Quel bonheur tu as d’aller dans tant d’endroits différents et admirer des poissons différents et observer une nature différente aussi.
    Tu as bien fait de t’acheter une nouvelle caméra.
    Un vrai professionnel.
    Aussi, je te trouve courageux d’aller dans ces eaux si froides.
    Tu dois avoir hâte de plonger dans des eaux plus chaudes.
    Est-ce que tu y vas souvent seul ou ton père t’accompagne?
    À bientôt j’espère pour d’autres récits accompagnés de superbes photos.

    • Merci beaucoup Nicole!
      Ravie que mes photos vous plaisent.
      Je suis parfois accompagné par un membre de ma famille, mais il m’arrive de plonger seul.
      L’eau chaude, j’ai hâte, mais ce n’est pas pour tout de suite! Un prochain article s’en vient sur mes plongées dans les eaux encore plus froides mais remplie de nouvelles découvertes de l’Alaska 🙂

  • Bravo pour tout ce que tu découvres et nous partage. Très intéressant et quelles connaissances pour le jeune homme que tu es devenu !

  • Bonjour Raphaël. C’est Petra et Robert de voilier New Vision. Bravo pour ta passion de la plongée, photographie de la vie marin. Magnifique photos et des belles découvertes.
    Merci! Au plaisir de te lire.

  • Excellent texte! Belle plume et surtout magnifiques photos. Merci de nous faire découvrir les splendeurs des fonds marins.

  • Wow Raphaël c’est magnifique !!! Continue tes explorations et l’avenir te réserve de belles surprises.

  • Magnifique passion, superbes images et quel courage de plonger dans une eau si froide.
    Vous êtes vraiment une famille inspirante

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >